Saison 04

CANNESERIES
et la
diversité

CANNESERIES porte dans son ADN, depuis sa création, un intérêt aux sujets liés à la diversité derrière et devant la caméra.

Nous croyons que la diversité est source de richesse et que l’univers des séries est un champ unique d’exploration, de représentation et d’incarnation de la pluralité de nos sociétés. L’équipe de CANNESERIES est sincèrement sensibilisée au sujet de la représentation de la diversité dans les séries et nous avons essayé de faire en sorte que cette sensibilisation transparaisse dans la sélection de l’ensemble de nos séries, dans les rendez-vous et masterclass que nous organisons et les prix que nous remettons. Nous considérons que c’est une des missions de notre Festival de s’y intéresser et d’éveiller le public à ces enjeux. Nous restons toutefois éminemment humbles sur ces questions à la fois complexes et systémiques et nous considérons simplement comme une équipe « en chemin ».

 

STATISTIQUES GENRÉES DE NOTRE SÉLECTION

Comme nous nous y sommes engagés en signant, Saison 02, la charte des Festivals porté par le Collectif 5050, nous respectons le principe de transparence sur notre sélection. Voici les chiffres qui ressortent cette année de notre sélection : sur les 252 séries que nous avons reçues, 194 étaient des séries appartenant à la catégorie « long form » et 58 à la catégorie « short form ».

DANS LA COMPÉTITION

Sur la totalité des194 séries que nous avons reçues, 45 séries ont été créées ou co-créées par une femme, soit 23,2%.

Sur les 10 séries que nous avons sélectionnées pour notre compétition, 60% ont été créées ou co-créées par des femmes.

60% passent Bechdel (sur les épisodes que nous montrons).

DANS LA COMPÉTITION SÉRIES COURTES

Sur la totalité des 58 séries courtes que nous avons reçues, 30 séries ont été créées ou co-créées par une femme, soit (51,7%).

Sur les 10 séries que nous avons sélectionnées pour notre compétition, 60% ont été créées ou co-créées par des femmes.

50% passent Bechdel (sur les épisodes que nous montrons).

Nous constatons que nos statistiques confirment des tendances bien connues :

  • Il y a plus de séries qui ont été créées ou co-créées par une femme dans les séries courtes que dans les séries longues.
  • Le pourcentage moyen de séries créées ou co-créées par des femmes tourne généralement autour de 25% (soit une série sur 4) ;
  • Notre sélection retient un pourcentage plus important de séries qui ont été créées ou co-créées par des femmes, rapporté à ce ratio dans le total des séries que nous avons reçues.

Que ce soit dans notre équipe ou notre comité de sélection, nous continuons à affiner, sélection après sélection, notre connaissance de ces problématiques que nous relions au thème plus global de l’égalité des chances.

 

CANNESERIES PRÉCURSEUR DES PRIX NON GENRÉS

Depuis sa première saison, CANNESERIES a décidé d’attribuer deux prix d’interprétation non genrés : le prix de la meilleure interprétation, qui vient récompenser une performance individuelle, et le prix spécial d’interprétation, qui vient récompenser une performance d’ensemble.

Derrière ce choix, il y a une conviction : une prestation d’acteur·rice n’a rien à voir avec le genre de son interprète et cela n’a donc pas de sens de l’évaluer à cette aune. Nous sommes fiers d’avoir été précurseurs en adoptant dès 2018 ces deux prix non genrés. Ils nous permettent de sensibiliser nos jurys et les médias à ces problématiques, et l’antériorité que nous avons prise va nous permettre de commencer à en tirer un certain nombre d’analyses et d’indicateurs à suivre. À ces prix vient s'ajouter cette année le prix, non genré également, de la Révélation Dior pour les séries courtes.

 

LE LAB «FEMMES DE CINEMA», PARTENAIRE DE CANNESERIES

CANNESERIES est heureux d’accueillir pour la deuxième année le Lab Femmes de Cinéma, qui s’intéresse aussi de près aux séries ! Le Lab est un think tank qui travaille sur les questions de la place des femmes et de la diversité, dans le cinéma et plus largement, l’audiovisuel.

Le Lab y organisera un atelier dans le cadre du CANNESERIES WRITERS CLUB pour réfléchir en «intelligence collective», avec les 50 scénaristes présent·e·s.

Cet atelier, co-organisé avec le collectif 5050, représenté pour le Lab par Fabienne Silvestre, co-fondatrice, et pour le Collectif 5050 par Sandrine Brauer, co-Présidente, portera sur le thème «Représentation de la diversité dans l’écriture : liberté et responsabilité? »

Le Lab organisera aussi une masterclass avec Fanny Sidney, comédienne, réalisatrice et scénariste sur le thème de la place des femmes dans les séries, devant et derrière l’écran, lundi 11 octobre à 10h30 à Miramar, pour une séance grand public.

 
Galeries Photo
Jetez un œil aux galeries photo, pour revivre le festival comme si vous y étiez
Voir les galeries
Suivez-nous
sur instagram
@canneseries